La mélancolie française

Fréderic Lafayette, chanteur, se lance « sans filet » dans l’animation d'une émission de radio autour de la mélancolie française, le titre également d'un nouveau single sous la forme d'une élégiaque et poignante (c'est dire la justesse du propos de Lafayette) énumération de ce qui a fait la France.

La dernière fois que Lafayette avait conduit un débat, c'était en fac d'Histoire à l'occasion d'un exposé en Histoire Antique sur les Pharisiens, exposé au cours duquel il avait posé la question d’introduction "Les Pharisiens sont ils des parisiens sous H?" ce qui lui avait valu un 11/20. Ce second essai vise également l'excellence.

Sans filet mais pas seul, puisqu'il s'est entouré de "trois êtres brillants, volubiles et mélancoliques" : Juliette Armanet, elle aussi chanteuse, Etienne Menu, journaliste, co-redacteur en chef de la revue Audimat et Aurélien Bellanger, philosophe et écrivain, notamment lauréat du prix de Flore en 2014 pour son ouvrage L'aménagement du territoire.

A l'écoute, découvrez un débat éclairé, dont les avis et les perceptions sont dispersés de part et d’autre des possibles mélancolies.


Dans l’ordre